Convegni e seminari

La vérité et ses ruses

Stratégies du dévoilement dans le discours littéraire

14 Nov 2019 / 15 Nov 2019, Napoli

Università Federico II – Università L’Orientale

Convegno internazionale del Seminario di Filologia Francese 2019

 

Quels rapports entre littérature et vérité ? Cette question parcourt l’histoire littéraire depuis ses origines. Sommée sans cesse de prouver sa propre légitimité vis-à-vis des autres domaines d’activité des hommes, la littérature s’est souvent défendue des attaques extérieures – les diverses formes de la « haine de la littérature » passées en revue par William Marx – en assurant qu’elle peut dire le vrai et même qu’elle sait parfois le dire plus efficacement que d’autres discours porteurs de par leur statut d’un message de vérité.

Sans considérer ici le rapport que l’œuvre littéraire entretient avec les référents de réalité – nous ne nous occupons ni de la question du « réalisme » en littérature, ni de la réflexion philosophique sur la vérité des actes de fiction –, nous voudrions nous concentrer sur les stratégies de dévoilement, c’est-à-dire sur les dispositifs textuels et linguistiques à l’aide desquels des vérités d’ordre subjectif ou idéologique se dévoilent dans le discours littéraire. Elles peuvent percer sous l’écran de la dissimulation – qui prend les formes de la réticence, de la dénégation freudienne, du lapsus –, ou se servir de l’allusion, de l’ironie, de l’énigme.

Ces stratégies, c’est parfois un personnage qui les met en œuvre : par exemple, la vérité inavouable d’une passion défendue se fait jour à travers un dédale de réticences et de renvois dans les aveux de Phèdre à Hyppolite ou de Tartuffe à Elmire ; mais il y a également des stratégies qui gouvernent les révélations plus idéologiques de certains libertins du XVIIIe siècle et de tant de personnages balzaciens, détenteurs d’un savoir transgressif.

Dans d’autres cas, c’est le texte lui-même qui prétend dévoiler au lecteur une vérité interdite ou contestée : qu’on songe à certaines traditions spécifiques – littérature libertine, philosophique, ésotérique –, ou à un genre comme l’autobiographie, fondée précisément sur la révélation de la vérité et sur les résistances qu’elle provoque, ou encore au roman contemporain, qui prétend souvent faire émerger des vérités refoulées, d’ordre historique ou psychologique.

Les stratégies de dévoilement pourront faire l’objet d’une analyse rhétorique ou linguistique ; d’autre part, la nécessité de déjouer une instance de censure sociale et/ou psychologique justifie aussi l’application, par exemple, de la notion de « retour du réprimé » théorisée par Francesco Orlando, des catégories sociologiques de Pierre Bourdieu, ou encore de la notion de « parrhêsia » explorée par Michel Foucault dans ses derniers cours au collège de France.

Bibliographie
  • Karine Abiven et Arnaud Welfringer (éds.), Courage de la vérité et écritures de l’histoire (XVIe-XVIIIe siècles), “Littératures classiques”, n. 94, 2017
  • Piero Boitani, Letteratura e verità, Roma, Studium, 2013
  • Pierre Bourdieu, Langage et pouvoir symbolique, Paris, Seuil, 2001
  • Pierre Bourdieu, Les Règles de l’art: genèse et structure du champs littéraire, Paris, Seuil, 1992
  • J.M. Coetzee-Arabella Kurtz, La Vérité du récit, Paris, Albin Michel 2016
  • Yves Delègue, Imitation et vérité en littérature: origine et devenir d’une mutation, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2008
  • Gilles Deleuze, Critique et Clinique, Paris, Minuit, 1993
  • Gilles Deleuze, Dialogues, Paris, Flammarion, 1996
  • Umberto Eco, Tra menzogna e ironia, Milano, Bompiani 1998
  • Michel Foucault, Le Gouvernement de soi et des autres, Paris, Gallimard, 2008
  • Michel Foucault, Le Courage de la vérité, Paris, Gallimard, 2009
  • Olivier Guerrier (éd.), La Vérité, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2013
  • Pierre Jourde, Littérature et authenticité, L’Harmattan, 2001
  • William Marx, La Haine de la littérature, Paris, éditions de Minuit, 2015
  • Mathieu Mathieu-Colas, Récit et vérité, “Poétique”, n. 80, 1989
  • Francesco Orlando, Per una teoria freudiana della letteratura, Einaudi, 1973
  • Francesco Orlando, Illuminismo, barocco e retorica freudiana, Einaudi, 1982
  • Jérôme Porée, Phénoménologie de l’aveu, Paris, Hermann, 2018
  • Jacques Rancière, Aux bords du politique, Paris, Gallimard, 2004
  • Fabrice Wilhelm, Figures littéraires du mensonge, Besançon, P.U. de Franche-Comté, 2018

Structures hôtelières conventionnées

 

Comitato scientifico

Magda Campanini, Federico Corradi, Francesco Fiorentino, Gianni Iotti, Anne Schoysman, Valeria Sperti

Comitato organizzativo

Federico Corradi, Michele Costagliola d’Abele, Michela Lo Feudo, Valeria Sperti

Contatti

colloquesffnaples@gmail.com